Gilet jaunes, veux-tu m’épouser ? – Oui je le veux !

Voici deux amoureux que la révolution des Gilets Jaunes a un peu aidé….ils se sont rencontrés au péage de Tarbes qu’ils occupent depuis un mois. Grâce à eux, samedi dernier, certains contestataires ont eu le cœur un peu plus léger dans ces temps troublés. L’amour s’est pointé : les manifestants situés au péage de Séméac (dans les Hautes-Pyrénées) ont eu droit à leur parenthèse enchantée. « Chouchoune » et « Coco bel œil » se sont dit oui !

Publiée sur leparisien.fr – PHOTOPQR/LA DEPECHE DU MIDI/MAXP 

La petite communauté de Gilets jaunes a organisé la cérémonie sur le long de la chaussée, calés près de de l’échangeur avec des sapins de Noël et des guirlandes improvisées. La mariée était vêtue d’une robe jaune et d’un voile blanc, coiffée d’une couronne de fleurs…jaunes évidemment. L’heureux époux avait opté pour un élégant smoking fluo, digne des agents d’autoroute.

La célébration, présidée par une mairesse (du carnaval de Dunkerque ?) à perruque bleuée, blanc, rouge et jaune, s’est tenue devant quatre témoins et une cinquantaine d’invités gilets-jaunes.

« Un délicieux moment »

Après s’être enfilé l’anneau au doigt et l’arrosage de riz par l’assistance, les époux sont repartis en bikers pour un voyage de noces improvisé. « Nous souhaitons à ces jeunes mariés tout le bonheur mérité et les félicitons de leur engagement avec les Amis Gilets Jaunes 65 », a réagi sur Twitter Jacques Comte, un Gilet jaune présent à la fête.

« Merci de nous avoir fait partager ce délicieux moment très original et émouvant », a commenté Joëlle, une autre gilet jaune sur place.

Ont-ils fêté ça sur les radars automatiques ? A voir s’il en restait encore en service ce week-end, car la moitié des radars ont été détruits depuis le début des gilets jaunes !

Lire : destruction inédite des radars en France !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

sept + 11 =