The Skull n’est pas le hackeur responsable de la cyberattaque. Julie fait la rencontre de son père, elle est sous le choc : Résumé en avance de Demain Nous Appartient du 11 janvier 2023 épisode 1338

The Skull n'est pas le hackeur responsable de la cyberattaque. Julie fait la rencontre de son père, elle est sous le choc : Résumé en avance de Demain Nous Appartient du 11 janvier 2023 épisode 1338

Lisa arrête The Skull et la cyberattaque subie par l’hôpital. C’est Aurore qui l’interroge.

Roxane voudrait qu’un test soit passé à The Skull afin d’évaluer son niveau, étant donné qu’il est bien supérieur à elle.

Roxane le défie de mettre hors électricité l’ensemble du commissariat en moins de dix minutes. C’est un piège, car il essayait d’hacker une sauvegarde. Ce n’est donc pas lui le responsable. De plus, ses alibis sont vérifiés pour les deux attaques.

Nathan présente sa sœur à Charlie. Cette dernière fait de l’humour pour tester Julie.

Nathan accompagne Julie au musée qui aime bien ces sorties. Il lui fait part de ce qu’il aime, comme les humoristes présents sur les réseaux sociaux.

Rayane fait sensation en récitant un poème au lieu de le lire.

Le père de Nathan est venu au Spoon où il enchaîne les pichets de bières. Il discute avec Mona.

Nathan n’a pas envie que son père mette la pagaille sur son lieu de travail. Celui-ci exige 200 euros de la part de son fils. Il croit que Julie est sa petite amie. Cette dernière est sous le choc.

Jack se stresse pour son premier jour de reprise. Jordan, Lizzie et Léo sont là pour l’aider.

Chloé trouve Jack courageux d’être revenu. Adam est content de le voir et lui assure son soutien si jamais il a besoin.

Lorsque Sylvain se réveille, Christelle est près de lui. Renaud l’examine, mais il s’agit d’un simple réflexe nerveux. Renaud conseille à Christelle de faire preuve d’une grande patience.

Nathan pense que finalement, c’est grâce à son père s’il a appris à se débrouiller de tout. Nathan se montre réconfortant envers Julie qui est choquée d’avoir vu leur père.

Roxane procède à l’analyse du virus pour trouver une signature possible du hackeur. Tout à coup, elle sait de qui il s’agit. Elle fait un message à une dénommée Mélissa Blain. Son surnom est Mad Hater. Cette dernière ne répond pas, il s’agit bien d’elle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *