Une bulle d’oxygène pour les acteurs des 60’s soufflée par Pierre Cardin

De son palais à ses créations, Cardin offrait une bulle au cinéma. Couturier d’exception, Pierre Cardin est aussi un homme d’affaires d’origine italienne qui développa une mode moderne et visionnaire. Né en 1922, il traverse les époques et en accompagne le cinéma particulièrement dans les années 1960.Expérimental dans ses créations couturières comme en témoigne sa robe bulle ou celle réalisée en fibre synthétique ou encore son costume Mao, Pierre Cardin sort également du cadre formel dans ses acquisitions immobilières à l’image du Palais Casanova à Venise ou encore du Palais Bulle situé dans les environs du Port de Fréjus (Sud de la France – entre Toulon et Perpignan) qui fait la joie des touristes curieux d’activités et de visites originales.

Proche des stars du grand écran, ce dé d’or de la haute couture française en 1977, 1979 et 1982 également Chevalier des Arts et des Lettres, développe des créations de mode qui non seulement habillent mais aussi et surtout mettent en lumière les acteurs et actrices particulièrement ceux des années soixante.
On lui doit par exemple le costume de John Steed incarné à l’écran par Patrick MacNee dans la célèbre série télévisée Chapeau melon et bottes de cuir (The Avengers en anglais) diffusée de 1961 à 1969.
Humaniste, il apporte aussi son soutien aux artistes en leur permettant de se produire. Il permettra ainsi à la divine actrice Marlène Dietrich, à l’imposante star française Gérard Depardieu, ou encore à l’intemporelle Jeanne Moreau (avec laquelle il entretient une relation) de monter sur scène.

Sa touche à la fois subtile et unique marque les époques. Une chaîne web télévisée lui est d’ailleurs consacrée. Vous y retrouverez les dernières actualités et informations le concernant. La diffusion est gratuite et l’ensemble des épisodes disponible sans connexion. Plongez dans l’univers de ce créateur sans tarder !